Evolutions des conditions d’entrée et modalités du parcours Garantie jeunes

Pour faciliter le déploiement de nouvelles places en Garantie jeunes, le ministère du Travail, de l’Emploi et de l’Insertion a annoncé des évolutions liées aux conditions d’entrée et aux modalités de mise en œuvre de ces parcours.

Ces assouplissements porteront sur les critères de non-imposition, de ressources et de durée des parcours.

Ainsi :
- Un jeune n’aura plus nécessairement besoin de se déclarer fiscalement autonome pour bénéficier de la Garantie jeunes. Le conseiller de la mission locale pourra, à titre exceptionnel, attester lui-même de sa situation de précarité et de rupture vis-à-vis de sa famille.

- Le plafond de ressources pourra également être évalué sur les trois ou les six derniers mois, selon l’appréciation la plus favorable pour chaque jeune, permettant ainsi de prendre en compte des parcours plus variés, avant l’entrée en accompagnement.

- Enfin, la durée de ce parcours sera désormais modulable, en fonction de la situation de chaque jeune, et pourra aller de 9 à 18 mois, afin de s’adapter au plus près des besoins d’accompagnement.
En outre, la Garantie jeunes sera désormais ouverte aux jeunes en situation de handicap, jusqu’à l’âge de 30 ans.

 

En savoir plus sur : travail-emploi.gouv.fr